Peinture à l’huile : 5 méthodes à connaître

Peinture à l'huile

Avant de se lancer dans la peinture à l’huile, plusieurs petites techniques sont à connaître pour créer un chef-d’oeuvre.

Un débutant qui souhaite utiliser de la peinture à l’huile peut réaliser de belles toiles en déterminant la composition idéale, la palette de couleurs, l’idée qu’il veut transmettre. Pour bien apprendre à gérer les proportions et les perspectives, s’inspirer d’un visuel réel et statique peut être une première étape. En effet, comme les peintres qui vous ont précédés, une nature morte pourra vous aider à apprivoiser l’utilisation de la peinture à l’huile. Voici 5 astuces à connaître pour développer vos talents d’artistes.

Peinture à l’huile : l’importance des traits de construction

Différente de la peinture à l’eau comme la gouache ou l’acrylique, la peinture à l’huile se dilue implique de bien préparer son croquis directement sur toile. En effet, quelques coups de fusain ou de sanguine pourront permettre de bien poser les premières couches de peinture, les fonds et décors qui serviront pour la suite. Esquisser le cadrage, vous assurer de la mise en place du dessin préliminaire en respectant le temps de séchage nécessaire avant d’ajouter le reste des éléments de la toile. La composition guidera ainsi le regard du spectateur et les traits de construction pourra facilement disparaître.

Peinture à l’huile : bien poser la lumière et les ombres

Définir les points de lumière, l’orientation de celle-ci et la disposition des zones d’ombres participera à une création plus réaliste, à un agencement plus naturel. Lorsque vous visualisez la toile, si elle est directement la source de votre imagination, la pose des points de lumières, des reflets et des ombres sera indispensable pour éviter que la scène dépeinte ne soit « plate » et « sans vie ». Si le sujet peint se trouve juste devant vous et est bien réel, il vous faut observer avec précision la provenance de la lumière, l’intensité de la luminosité et le déploiement des zones d’ombres pour apporter du contraste. Cette technique est idéale pour peindre un tableau figuratif.

Peinture à l’huile : choisir la gamme de couleurs et l’ambiance

Déterminez la palette que vous emploierez. Quelles sont les tonalités que vous souhaitez faire ressortir, quelle ambiance voulez-vous donner à la toile ? Choisissez les tubes de peinture qui vous semblent les plus adaptés, mélangez les couleurs, variez les teintes et obtenez la gamme de coloris qui transformeront votre toile, qui donneront vie à la scène dépeinte. Les peintures à base de pigments peuvent être faites maison, elles seront plus ou moins vives selon les dosages. Obtenir une bonne variation de couleur et décliner les teintes pour avoir recours aux plus adaptées selon les besoins vous permettra de réaliser un tableau plus fidèle à la réalité et immersif pour le spectateur.

Peinture à l’huile : réussir les mélanges, obtenir les meilleures teintes

Maîtriser le mélange des couleurs sera indispensable pour décliner les combinaisons de teintes idéales, les teintes foncées et claires, chaudes et froides à avoir sous la main pour obtenir l’ambiance idéale. La capacité de la peinture à l’huile est de se fondre et se mêler parfaitement aux autres couleurs utilisées. Sa texture crémeuse et « grasse » agit comme un liant et se manipule très facilement avec des pinceaux de qualité (qui ne laissent pas de poils dans les mélanges et les touches). Ce type de peinture permet d’avoir un rendu fluide, fondu et vaporeux, un médium de peinture très agréable à utiliser, en extérieur comme en intérieur. Vous aurez besoin de térébenthine et de white-spirit pour profiter parfaitement des nuances de la peinture.

Peinture à l’huile : donnez vie à votre idée sur la toile

Enfin, entamez le plus gros du travail, appliquez une succession de couches au pinceau, par touches plus ou moins épaisses, plus ou moins opaques pour apporter un effet de texture, de la nuance, du relief, de la vie. Une peinture à fortes touches voire à empattements, est une peinture bien vivante. Vous pourrez retoucher la peinture à l’huile tant qu’elle n’aura pas séchée, des retouches pourront donc être faites après coup, une peinture à l’huile met beaucoup de temps à sécher. Si vous avez fait une erreur, un chiffon humide pourra vous aider à rattraper le coup. Reculez-vous régulièrement et n’hésitez pas à regarder votre toile dans un miroir pour repérer les défauts et vous assurer la qualité de la composition, soigner les détails.

Articles recommandés